Alerte des commissions des affaires sociales

Alerte envoyée le 9 mars 2018

Plusieurs députés et sénateurs ont posé des questions écrites formelles ou informelles à Agnès Buzyn sur l’utilisation pertinente de la phagothérapie pour les milliers de patients atteints par des bactéries multirésistantes.
On se rappelle qu’un Comité technique phagothérapie est créé pour 3 mois.L’ordre du jour est « retour d’expérience » alors que justement – la phagothérapie étant utilisée de manière hyperconfidentielle – il n’y a pas d’expérience depuis 2016 !!!
Et que le comité refuse de prendre en compte 1 siècle de publications académiques en France et à l’étranger !!!
Et qu’il n’y a pas de culture de phages dans les CHU !!!    
De plus : « Les membres du comité technique sont choisis en raison de leurs compétences enmatière d’expertise dans le domaine des maladies infectieuses, en microbiologie, en pharmacologie anti-infectieuse, en qualité/biologie et en sciences sociales.« Ces profils se sont montrés – Comité technique 2016 – parfaitement à côté du sujet pour ce qui est des phages et de la phagothérapie – aidés en cela par des objectifs « industriels » totalement inadaptés.Les avis des professionnels compétents n’ont pas eu d’influence sur la décision.Le problème est donc massivement politico-social.
Donc du ressort de la Commission des affaires sociales.
Ci-joint un rapport de 7 pages pour penser le problème à son juste niveau.
Je suis à votre disposition pour toute précision.

Publicités